Pétrole, la flambée des prix?

0
133

Deux importants sites pétroliers (les raffineries d’Abkaïk et de Khouraïs) ont été attaqués avec des drones, en Arabie Saoudite, le 14 septembre dernier. Une action revendiquée par les rebelles houtis du Yémen.

Inévitablement, les cours du pétrole ont augmenté de près de 15% le lundi suivant. Cette attaque ayant réduit de moitié la production de l’Arabie Saoudite à 5,7 millions de barils par jour, soit 6% de l’approvisionnement mondial.

Une hausse du prix du pétrole qui augmente forcément le prix à la pompe dans les stations-service, mais aussi les tarifs des distributeurs de fioul et les diverses marchandises dans le commerce.

La production de pétrole en Arabie Saoudite pourrait être interrompue durant plusieurs semaines au vu des lourds dégâts subis par les installations pétrolières qui ont été visées.

Rappelons que ce pays est le premier exportateur de pétrole dans le monde et le deuxième plus important producteur (après les États-Unis).

L’évolution de la situation dépendra de plusieurs facteurs comme le temps pour réparer les installations endommagées, la mobilisation des stocks saoudiens et l’augmentation de la production d’autres pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here