Salif Keita accuse la France de financer les djihadistes

0
154

Salif Keita, très discret d’ordinaire a fait une sortie médiatique fortement relayée ces jours-ci, dans une vidéo diffusée en live sur le réseau social Facebook et intitulée « Message Urgent: Il faut que je parle ».

En effet, le chanteur international malien demande à Ibrahim Boubacar Keita, président de la république du Mali, « de dire la vérité » au président français Emmanuel Macron: « Si tu ne peux pas gérer ce pays, quitte le pouvoir, celui qui n’a pas peur le prendra. Tu passes ton temps à te soumettre à ce petit Emmanuel Macron, c’est un gamin.  Koro (grand frère en bambara), tu n’es pas au courant que c’est la France qui finance nos ennemis (djihadistes) contre nos enfants? », déclare l’artiste.

Salif Keita déplore la mort des militaires maliens dans le nord du pays, depuis des mois. Il ajoute que : »Les Maliens sont fatigués, ils sont pauvres à cause de cette guerre qui ne finit jamais ».

Enfin il a tenu à préciser qu’il n’avait rien contre le gouvernement IBK mais qu’il était temps de réagir pour que le président prenne conscience.

Pour le moment, le régime malien n’a fait aucun commentaire.Quant à la France, elle s’estime diffamée par le chanteur. L’ambassade de France au Mali a réagi à ces propos, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Elle « dénonce avec la plus grande fermeté ces propos au caractère infondé, diffamatoire et outrancier », soutenant que les propos du musicien sont de nature à « semer la discorde » et à « entretenir le chaos ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here