La vente de paracétamol désormais contrôlée en pharmacie

0
112

La décision de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, ANSM, vient de tomber.

Désormais, en France et dans bien d’autres pays, certains médicaments auparavant en libre accès dans les pharmacies ne le seront plus: paracétamol et anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène et aspirine) seront vendus exclusivement sur conseil des pharmaciens à partir du 15 janvier 2020. Une mesure qui vise à protéger la population de l’auto-médication.

Sûrs et efficaces lorsqu’ils sont correctement utilisés, les médicaments indexés présentent cependant de très gros risques lors d’une utilisation inadéquate: risques de graves lésions du foie, insuffisance rénale, intoxication, surdosage pouvant entraîner un décès, complications liées à la grossesse…

On ne pourra donc plus, en pharmacie se servir comme on veut de  » Doliprane », d’Avil » ou de l’aspirine. Cela se fera sur conseils avisés du pharmacien qui retrouve ainsi son rôle de conseiller. On devrait normalement retrouver tous ces médicaments derrière les comptoirs, hors de portée des populations.

Il faudrait aussi savoir que pour un adulte sain de plus de 50 kilos, la dose maximale de paracétamol est de 3 grammes par 24 heures, c’est-à-dire 1 gramme par prise avec un espace d’au moins 6 heures entre chaque prise.

En outre, la durée maximale de traitement recommandée est de 3 jours en cas de fièvre, 5 jours en cas de douleur, en l’absence d’ordonnance.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here