Burkina Faso: deuil national à Noël

0
924

Le Burkina Faso est en deuil, ce mercredi 25 décembre, jour de Noël, après une énième attaque djihadiste attribuée à des groupes armés affiliés à Al-Qaida ou au groupe Etat islamique mais qui n’a pas encore été revendiquée.

L’attaque qui a eu lieu à Arbinda (dans le Nord du pays), près de la frontière malienne, a un bilan très lourd: 42 morts (Trente-cinq civils, dont 31 femmes, et sept militaires).

La riposte a permis de tuer « 80 terroristes », selon l’état-major des armées burkinabé.

Il faut souligner que c’est la pire attaque djihadistes depuis cinq ans et que depuis lors, ce type de violence barbare au Burkina a fait plus de 700 morts, selon un décompte de l’AFP, et environ 560 000 déplacés et réfugiés, d’après les Nations unies.

Le président de la république Roch Kaboré a décrété quarante-huit heures de deuil national, mercredi et jeudi, en hommage aux victimes de l’attaque.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here