Côte d’Ivoire: utilisation frauduleuse de l’eau, l’AJACCI sensibilise

0
1333

Aujourd’hui, plus que jamais, la population ivoirienne est résolument tournée vers la reconstruction du pays après la crise post-électorale de 2010 qui a constitué un handicap majeur à la réalisation de projets, surtout au niveau des jeunes.

Ces derniers sont d’ailleurs appelés à contribution à tous les niveaux par les autorités actuelles qui veulent faire de l’excellence et du mérite, leur credo.

L’AJACCI (Action Pour La Jeunesse Active Et Consciente De Côte d’Ivoire), qui l’a si bien compris, a initié récemment, dans les sous-quartiers des communes de Yopougon, Abobo et Port Bouet (à Abidjan) une campagne de sensibilisation portant sur  l’utilisation frauduleuse de l’eau.

Pour Bedi Akmel Tangui, président de cette association de jeunes,  » l’eau est un bien commun, une ressource à préserver. Il faut donc en éviter le gaspillage, mais aussi toute source de pollution qui pourrait affecter son désservissement. Cette ressource doit être gérée de façon rationnelle ».

L’AJACCI, qui par ses actions prône le civisme pour une jeunesse consciente, est satisfaite de ces rencontres qui lui permettent d’être utile à la reconstruction de son pays par la gestion des ressources vitales. Mais, d’autres défis l’attendent comme « la sensibilisation à la paix » auprès des jeunes.

Florence Eddie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here