L’AFRIQUE EN DEUIL : le père de l’indépendance de l’ancien protectorat britannique, la Rhodésie du nord, l’ancien chef de l’Etat est décédé.

0
209

‘’Je suis triste d’informer que nous avons perdu Mzee. Prions pour lui’’ a déclaré son fils Kambarage sur la page Facebook du défunt président.

Le premier président et père de l’indépendance Zambien, Kenneth Kaunda est mort à l’âge de 97 ans, ce jeudi 17 juin 2021 dans un hôpital militaire de Lusaka, la capitale Zambienne, suite à une hospitalisation pour une pneumonie.

Une icône africaine digne de ce nom

Appelé aussi « le Gandhi africain » pour son militantisme non violent, il dirigea la Zambie durant 27 ans, après avoir emmené l’ancien Rhodésie du nord à l’indépendance, par des moyens pacifiques en octobre 1964.

Se réclamant du socialiste et proche de Moscou, il dirigea pendant ces 27 années, en grande partie sous le régime d’un parti unique, dont la mauvaise gestion a entrainé une grave crise économique et sociale. En 1991, il accepte finalement des élections multipartites, suite à de violentes émeutes mais il fût malheureusement battu par Frederick Chiluba.

 « Un géant de la lutte pour la libération de l’Afrique du Sud et du continent est tombé », a regretté le parti dans un communiqué, tandis que le l’ancien président Sud-Africain Thabo Mbeki a salué « un homme du peuple ».

L’ancien chef d’Etat avait soutenu de nombreux mouvements luttant pour l’indépendance ou contre les pouvoirs tenus par la minorité blanche dans d’autres pays de la région, dont le Congrès National Africain (CNA) en Afrique du Sud.

Depuis sa retraite en 2000, M. Kaunda mettait son autorité au service de la résolution des crises sur le continent africain, au Kenya, au Zimbabwe, au Togo et au Burundi.

Dans un communiqué rendu publique par le secrétariat général de la présidence Zambienne, l’actuel président Edgar Lungu a déploré « le décès de notre père fondateur bien aimé, une icône et un homme d’Etat d’envergure mondiale ».

« L’Afrique a perdu l’un de ses meilleurs fils », a déclaré l’Union Africaine dans un communiqué.

« Il est mort paisiblement » à 14h30 (12h30 GMT) à l’hôpital, déclaré le secrétaire du gouvernement, Simon Miti, à la télévision national.

Un deuil de 21 jours a été décrété sur l’ensemble du territoire Zambien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here