Portrait de Monsieur Losseny KAMAGATE, Associé Gérant du Prestigieux Cabinet KLS-CONSULTING et Vice-Président de SIMKOOLSWISS

0
181

SIM-Magazine vous présente le portrait de Monsieur Losseny KAMAGATE, CEO du prestigieux cabinet international KLS-CONSULTING.

Découvrez, son riche parcours d’étude Universitaire, de cadre supérieur en passant par son expertise en matière fiscale et Vice-Président de SIMKOOLSWISS.

  • QUESTIONS A CARACTERES PERSONNEL
  1. Pouvez-vous vous présenter svp

Je suis Monsieur Losseny KAMAGATE, marié et père de cinq (5) enfants.

Associé majoritaire et gérant de la SARL KLS CONSULLTING qui est un cabinet juridique et fiscal.

 Après le BAC D, j’ai opté pour l’université et j’ai été orienté à l’Université de Bouaké en 1993 en faculté de sciences économiques. J’ai obtenu ma maitrise en sciences économiques option gestion en 1998.

 Ensuite, je me suis inscrit à l’Université de l’Atlantique en 2000 pour me spécialiser en fiscalité.  J’ai donc opté pour le troisième cycle : DESS (Diplôme d’Etude Supérieure Spécialisé) Fiscalité et droit des affaires.

Pendant que je faisais le DESS, j’étais en stage dans un cabinet juridique et fiscal dénommé SCOGES CONSEILS en 2000.Concomitamment, je faisais les deux (le DESS en cours du soir et le stage le jour). J’ai fait 5ans dans ce cabinet, pour apprendre la fiscalité.

 Après mes 5ans dans ce cabinet, j’ai été débauché par une société de distribution de produits pétroliers dénommée LUBAFRIQUE. J’ai passé 4 ans au sein de cette société (2005 -2008) d’abord en tant qu’assistant du responsable des Ressources Humaines qui s’occupait également des affaires juridiques et fiscales, et, ensuite j’ai été nommé Directeur des Ressources Humaines. J’ai donc exercé la fonction de DRH pendant 3ans dans cette structure.

Après ces 3ans passé au sein de cette structure, j’ai intégré un second cabinet juridique et fiscal dénommé : SCP CDA (société civile professionnelle cabinet DIENG et Associés) en tant qu’associé et responsable du département fiscal et ce, depuis 2009.

J’ai quitté le cabinet SCP CDA en 2013 pour aller créer En 2014, mon propre cabinet dénommé : KLS Consulting.

KLS Consulting est un cabinet spécialisé dans le conseil et l’assistance en matière fiscale.

  • CREATIONN DE LA STRUCTURE
  1. Pouvez-vous nous parler en quelques mots de la fiscalité ?

La fiscalité c’est l’ensemble des règles relatives à la détermination, au recouvrement et au contrôle des impôts et taxes.

  1. Depuis combien d’année le cabinet KLS consulting existe-t-il ?

                        Le cabinet KLS existe depuis 2014

  1. Pourquoi le choix de créer un cabinet de conseils juridiques et fiscaux ? (Motivation et but)

Tout d’abord j’ai toujours aimé la fiscalité durant mon cursus universitaire, j’aurai pu faire le droit ou m’orienter dans une autre branche… il est vrai que je ne suis pas juriste de formation mais j’ai aimé la fiscalité c’est la raison de mon orientation dans ce domaine.

En maitrisant les règles d’assiette, de perception, de contrôle et du contentieux des impôts et taxes, vous êtes outillé pour conseiller, assister accompagner les entreprises et particuliers pour défendre leurs intérêts devant l’administration fiscale.

  1. Combien de temps s’est-il écoulé entre l’idée de créer le cabinet et la réalisation du projet ?

Bon… on va dire que l’idée a commencé à germer quand j’ai été dans mon premier cabinet (SCOGES Conseils) en train de faire mes premiers pas (stage) donc disons 14ans plus tard.

  1. Quelles sont les difficultés auxquelles avez été confrontés ?

Bon écoutez…Euh…comme toutes entreprises…au départ c’est comme une aventure voilà, tu as travaillé… tu peux avoir des clients mais il y a déjà la concurrence. Est-ce-que tu pourras grignoter des parts de marché… est-ce-que tes collaborateurs épouseront tes idéaux…est-ce-que les clients continueront de te faire confiance… est-ce-que les partenaires extérieurs c’est-à-dire les banques et autres t’accompagnerons sur le plan financier…t’accorder des prêts…est-ce qu’ils pourront mettre en place des lignes de découverts et autres, pour pourvoir t’accompagner au cas où. Voilà… donc c’est tout ça en fait, les difficultés auxquelles on a été confrontés. Parce que jusqu’à présent, je tiens à vous le dire j’ai… toujours fonctionné sur fonds propre… Je n’ai jamais obtenu de prêt bancaire depuis la création du cabinet.

En son temps on avait sollicité des prêts bancaires mais qui n’ont pas abouti, parce qu’ils estimaient qu’on venait de naitre et qu’on n’était pas assez « costaud » … donc on peut dire que c’est un exploit. Et aussi actuellement on traverse des difficultés pour faire face à nos charges parce que euh… c’est cela aussi la difficulté… les clients ne payent pas à temps… il faut leur faire la police… et bon c’est quand même difficile et… donc même si c’est sur fonds propre, à un certain moment c’est clair que la source et toutes les économies s’épuisent.

Et donc c’est ce que j’ai toujours fait… quand par moment le cabinet traversait des difficultés, c’était mes propres fonds que j’injectais dans le cabinet. Donc aujourd’hui c’est clair qu’il va falloir se tourner vers les partenaires extérieurs pour pourvoir faire face à tout ça… c’est vrai que c’est une situation générale, mais nous…le cabinet KLS CONSULTING nous le ressentons doublement en fait.   

  1. Quelles a été vos principales sources d’aides ?

Comme principales sources d’aide, on peut dire que monsieur TIGORI Aka aussi l’a été vraiment … en tant qu’associé numéro deux, il nous a vraiment aidés je ne rentrerai pas trop dans les détails…vous voyez les réalisations qui sont là (Centre International de Formation d’Excellence Technologique Bidjadé-1…) c’est grâce à monsieur TIGORI Aka. Par moment… quand on rencontrait des difficultés, il s’est occupé pendant un temps, de certaines charges du cabinet… Il l’a fait en tant que frère et associé. Il a fait parler son cœur et il continue même de le faire… je ne cesserai jamais de le remercier. Donc on peut dire aujourd’hui, s’il y a une personne physique qui nous a aidés, c’est monsieur TIGORI Aka. Dans la vie il faut être reconnaissant… et il a encore de bons projets pour le cabinet KLS CONSULTING. Donc euh… c’est cela… je le remercie, je continuerai de prier pour lui, qu’il ait une bonne santé, une longue vie et que… rien ne manque dans sa maison, autour de lui, qu’il soit à l’abri du besoin. 

  1. Vous êtes aussi vice-président de SIMKOOLSWISS, pouvez-vous nous en dire plus ?

Effectivement comme je l’ai dit monsieur TIGORI Aka c’est mon frère…on s’est estimés parce qu’on avait pratiquement les mêmes idéaux…c’est un entrepreneur, je le suis aussi… bon voilà tout cela a favorisé les choses et la confiance s’est établie. Et c’est sur la base de la confiance qu’on a renforcé nos liens et aussi euh… avec les actes qu’on a déjà posés, il m’a fait l’insigne honneur de me nommer comme vice-président de son prestigieux écosystème, de sa holding (SIMKOOL NETWORK), donc euh… voilà un peu, nous sommes en train d’améliorer et de parfaire la mise en place de cette holding, qui est un groupe renfermant près de 14 sociétés, dont fait partie le cabinet KLS CONSULTING. 

 

  • BILAN
  1. L’objectif visé à la création du cabinet est-il atteint ? Justifiez svp votre réponse.

Notre objectif… bon… notre société est une SARL donc commerciale par sa forme et aussi par son objet. D’abord comme je l’ai dit, un entrepreneur il s’attend à tout… voilà… ça peut marcher comme ça peut ne pas marcher… mais il met tous les moyens pour que ça marche. C’est vrai que c’est une société commerciale… il faut aussi fait du profit. Et étant ma seule source de revenue, comme on le dit c’est mon bijou, donc je dois vraiment l’entretenir et… je peux dire même que c’est notre bijoux puisqu’aujourd’hui nous sommes trois associés… donc on doit faire en sorte qu’effectivement les choses puissent aller de l’avant.

  1. Quelle perspective avez-vous du cabinet dans les années à venir ?

Les perspectives pour le cabinet… bon c’est de grandir hein… comme l’a dit mon frère monsieur TIGORI Aka… c’est d’être un cabinet de renommée internationale…les grands cabinets d’aujourd’hui ont commencé comme nous, donc euh… c’est ça notre objectif, d’être entouré de personnes compétentes et avoir une renommée internationale.

  1. Comment qualifierez-vous votre équipe ?

Bon… euh écoutez… notre équipe… bon je pense qu’il y a beaucoup à faire… comme je le dis pour pourvoir constituer euh… une bonne équipe pour une entreprise franchement… dès le départ, tout par de la confiance, de la fiducie. C’est cela pour avoir une bonne équipe aujourd’hui …pour que cette équipe soit solide et aller de l’avant c’est pas facile. Vous pouvez constituer une équipe dès le départ et puis après il y a certains qui vous lâchent au milieu du gué… donc euh…cela fait qu’il faut toujours reprendre encore tout ça…donc vraiment les relations et les ressources humaines sont très importantes… tout part de là. Quand on a une bonne équipe qui est solide, bien constituée et qui épouse aussi les idéaux du cabinet…vraiment il n’y a rien de tel. Mais quand ce n’est pas le cas, tout est ramené au chef d’entreprise ça, ce n’est pas facile. Donc il faut être entouré de personnes vraiment sérieuses et donc de confiances qui sont là même quand ça va et quand ça ne va pas… ce n’est pas quand ça ne va pas, qu’ils vont te lâcher… non…donc il faut qu’ils soient solidaires… c’est l’affectio societatis. Comme on le dit quand tu prends une chose avec ses produits, tu la prends aussi avec ses charges… donc euh il peut avoir des bénéfices comme il peut avoir des pertes et quand il y a les pertes aussi il faut assumer.   

  1. Que représente la concurrence pour vous ?

Bon la concurrence pour nous… beuh…c’est normal…dans le monde même c’est comme ça… on ne peut rien contre la concurrence…parce qu’on cherche toujours euh… les meilleurs c’est comme ça… c’est l’émulation… il faut aller de l’avant… Voilà donc pour moi la concurrence c’est une bonne chose…quand il n’y a pas de concurrence…puff c’est le monopole…or quand vous êtes dans une sorte d’oligopole, tu vois que tu dois toujours te faire une mise à jour de tes connaissances et puis c’est la mondialisation hein… Si aujourd’hui un client cherche un cabinet juridique et fiscal…ce n’est pas pour tes beaux yeux qu’il va aller là-bas, c’est vrai que ça peut compter… les relations… mais déjà est-ce que vous avez les aptitudes qui répondent à ses critères… la compétence et autres… sinon il va ailleurs… voilà. 

  • CONDITION DE TRAVAI 
  1. Qui peut bénéficier de vos services ?

Tout le monde…personnes physiques comme personne morale… particuliers…tout le monde. A partir du moment où vous avez une activité… voilà… Et même si vous n’avez pas d’activité et que vous êtes propriétaire terrien…On intervient à tous les niveaux étant donné que nous sommes tous des contribuables. Donc nous sommes là pour vous donner des conseils. Quand vous voulez entreprendre une activité, vous venez nous voir…Et effectivement on vous donne des conseils et puis on trouve ce qui correspond bien à votre profil.

  1. Quelles sont vos sources de motivations faces aux difficultés rattachées à ce métier ?

C’est ce que je dis…voilà… on n’a pas d’autres sources de revenues à part ce qui est lié au cabinet KLS CONSULTING…donc euh…on fait en sorte que ce cabinet aille de l’avant pour que vraiment on puisse tirer notre épingle du jeu.

  1. Quels conseils donneriez-vous aux personnes désireuses de s’orienter professionnellement dans ce métier ?

Oui… je ne peux pas les décourager… je vais les encourager… mais elles doivent être vraiment patientes… ne jamais désespérer…toujours croire et euh… ne pas baisser les bras quand il y aura les difficultés…la conjoncture économique et tout ça, il ne faut pas baisser les bras. C’est comme toutes les autres entreprises hein…c’est vrai ce n’est pas une entreprise d’achats et reventes… c’est une entreprise de prestations de services. Donc c’est l’intellect qui parle. La matière première ici c’est la matière grise… ici on fait travailler la tête. Il faut afficher une certaine sérénité… il faut vraiment que tu puisses avoir du potentiel et donner un bon rendu… il faut croire en la chose et puis comme on le dit, toi tu fais ce qui est physique, et ce qui est métaphysique ne dépend pas de toi.

FIN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here